UNITE ET ACTION - Snes -
Nous écrire à
uasnes@uasnes.org

Recherche

L'article appartient à cette rubrique :
En débat

Quelle indépendance syndicale ?

samedi 17 mars 2007

Quelle indépendance syndicale ?

Je lis dans la dernière US que la scolarité obligatoire jusqu’à 18 ans « ne figure dans aucun des programmes des principaux candidats. Or j’ai sous les yeux le programme détaillé de la candidate qui a pour objectif de « rassembler la gauche populaire et antilibérale », qui propose que « l’obligation de la scolarité commencera à 3 ans et sera portée à 18 ans. (brochure P. 67).

Cette notion de « principaux » candidats à l’heure où la moitié des sondés disent ne pas avoir choisi m’inquiète comme U et A. Il n’est pas de la responsabilité du snes de soutenir un candidat mais le snes ne peut pas se laisser enfermer dans les choix des médias de distribuer la parole ou de vérifier chaque jour les effets de leur politique promotionnelle. Si nous devions modifier nos mandats en fonction des sondages d’opinion, nous devrions renoncer à l’essentiel de notre orientation ! .... Et renoncer à tout congrès.

Le syndicat a fait honnêtement son travail d’information sur le TCE. J’ai partagé la décision de ne pas donner de consigne de vote (même si je n’ai pas été suivie dans mon CDD FSU). Il serait bien que le même effort soit fait pour les élections à venir. On pourrait aussi faire le bilan de ce que les candidats font ou ont fait pour l’école, notamment ceux qui ont déjà eu des responsabilités dans le ministère de l’EN.....

Faute de réel débat U et A, est-ce que les décisions ne sont pas le fruit d’équilibres entre individus ? le manque de confrontation en U et A n’a-t-il pas des conséquences sur la syndicalisation ?

Christiane LE PENNEC

-->
Vous êtes sur un site internet créé avec le système de publication SPIP.